Madagascar est une île réputée pour ses nombreux circuits propices à la randonnée. Un des plus célèbres itinéraires pour cette activité sportive est la RN 7. Cette route nationale relie Antananarivo à la province Tuléar sur 1 200 km de bitume.

 

Elle passe par plusieurs sites touristiques, dont Antsirabe. Cette ville de la région Vakinankaratra est connue pour ses thermes ainsi que ses centres nautiques d’Andraikiba et Tritriva. Le trajet se poursuit ensuite à Ambositra. Ce village abrite les Zafimaniry, une tribu qui vit essentiellement des produits de la forêt et utilise le bois des arbres pour fabriquer leurs maisons et leurs mobiliers. À noter que ce peuple habite dans des régions reculées qui ne sont accessibles qu’à pied. Une autre escale de la RN 7 est le parc national de Ranomafana. Cette réserve naturelle de 41 600 ha détient une grande partie des forêts primaires de Madagascar et quelques espèces animales endémiques telles que le lémurien et le fanaloka. La RN 7 s’achève à Tuléar où se situe le massif d’Isalo, une imposante structure montagneuse composée de nombreux pics et canyons.

 

À la rencontre des baleines sur l’île de Sainte-Marie

Après un circuit sur mesure sur la RN 7, les touristes peuvent passer des moments d’évasion sur l’île de Sainte-Marie. Situé sur les côtes de Madagascar, ce lot de terre fut, autrefois, un repère pour les pirates. Des navires de brigands venus de l’Inde y faisaient escale comme en témoignent plusieurs vestiges de bateaux des eaux de la baie des Forbans. En outre, ce petit bout de paradis est réputé pour ses magnifiques plages et la possibilité d’y rencontrer des baleines à bosse. Ces cétacés y trouvent les conditions favorables pour leurs parades amoureuses et l’élevage de leur progéniture. À titre d’information, ce spectacle animalier se produit durant l’hiver de mi-juillet à mi-septembre. À part cela, l’île de Sainte-Marie présente les meilleurs spots de plongée du territoire Malagasy. Ses lagons et ses atolls abritent de magnifiques récifs coralliens, des épaves de navires de pirates et des poissons tels que le thon, la raie, le barracuda, etc.

 

Faire du nautisme à Fort-Dauphin

Fort-Dauphin est une destination de choix pour un voyage aventure à Madagascar. Cette ville du sud-est du pays recèle de multiples endroits propices à des activités nautiques. Il y a, par exemple, les lacs Vinanibe et Anony. Ces deux points d’eau constituent un site idéal pour du windsurf et du flysurf. La pêche y est également praticable. En outre, les adeptes de plongées sous-marines et de baignades pourront aller à Lokaro. Cette baie possède plusieurs criques parfaites pour explorer les fonds marins. Les voyageurs en quête de sensation forte, quant à eux, auront l’opportunité de faire du canoë et du kayak sur les rivières de Lokaro et celle de Belaveno dans la réserve de St Luce. Cette pratique sportive leur permet de découvrir le magnifique paysage naturel de Fort-Dauphin qui est parsemé de montagnes, de forêts de mangroves et de marais.

José

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot azswfi ?

Fil RSS des commentaires de cet article